D o m i n i q u e   G u e b e y    J u n g l e      Les belles lettres

Elfriede Jelinek, Avidité

Gier. Ein Unterhaltungsroman, Ed. du Seuil, trad. Claire de Oliveira.

2

[…]

Plus d’une femme est, manifestement par méchanceté, assez âpre quand il s’agit de prendre, et encore plus impitoyable quand il faut donner. Impossible de lui tourner le dos, elle se durcirait et vous terrasserait en même temps qu’elle. Et si cela ne marche pas, elle appelle ses arguments à la rescousse. Mais cette femme est tendre et indulgente et cætera. Elle fond. Ou bien est-elle dure au point de blesser quelqu’un ? Peuplée d’organismes inférieurs, son eau tolère jusqu’aux petits trichomonas que lui a refilés le gendarme. A part cela, les cadeaux offerts sont rarissimes. Le docteur a prescrit à Gerti un remède contre ces parasites, mais vous devez aussi donner le même traitement à votre partenaire. Ce dernier refuse. Pas d’autre traitement que celui des actes administratifs. Il n’a pas de symptômes. Monsieur Janisch, vous n’avez pas le droit de jouer avec ces trucs-là : toute votre smala ne cesserait de les attraper et de vous les redonner, enfin si vous ne les aviez pas déjà, ha ha. Le gendarme ne sent rien. Il faut croire qu’il en est resté à l’état de nature, hein ? D’ailleurs lui arrive-t-il même de sentir quoi que ce soit ? Faut-il pour cela que sa moto le sème un peu partout ? Qu’il s’arrache la mâchoire inférieure ? La femme se permet de faire remarque que, plus tard, il pourrait en pâtir lui aussi, et qu’étant infecté il risquerait de la contaminer à nouveau, à peine aurait-elle été guérie par ses médicaments, à sa différence. Bah, je ne crains rien, je suis un animal. Aller chercher dans les femmes ce qu’elles ont de tendre, et ensuite leur prendre le reste par-dessus le marché. Non contente d’avoir son portail grand ouvert, cette femme a placé un panneau indicateur là où on n’en a vraiment pas besoin, surtout quand elle vous regarde comme si elle avait le salut éternel que Dieu seul promet, et c’est d’ailleurs pour ça qu’on lui a sacrément rivé son clou a celui-là ; cette félicité, la femme l’a donc décelée chez cet homme dès qu’il est entré par la porte donnant sur la rue. Car elle a succombé ferme, non, pas la porte, cette dernière s’est refermée toute seule.

7

[…] Les gendarmes ne font que leur devoir, répètent-ils quand ils se trouvent face à un être humain dont l’éminence leur apparaît, taupinière érigée en mont Cervin ; on n’en tirera pas grand-chose. Chacun débite ses vérités, l’un en dit plus, l’autre moins, et une fois qu’on les a connues, ces vérités sont bien difficiles à exprimer, probablement parce qu’elles sont tout sauf vraies. On fait appeler des gens qui s’empressent d’arriver, tout en émoi. Puis on les renvoie chez eux.


Cre : 26 fev 2011

A propos de ces pages / about these pages : http://www.dg77.net/about.htm
Gen : 21/04/2017-14:12:13,31