D o m i n i q u e   G u e b e y    J u n g l e      Les belles lettres

Karl Kraus

[Cité par Emmanuel Hussenet in Rêveurs de pôles (Seuil, septième continent)]

Une borne à l’imagination

Ce qui rendait le pôle si précieux, c’était précisément qu’on ne pouvait l’atteindre. Une fois atteint, il n’est plus qu’un baton fiché en terre à l’extrémité duquel flotte un petit drapeau, donc quelque-chose de plus minable encore que le néant : la béquille d’un rêve accompli et une borne à l’imagination.


Paul Morand

Rien que la terre

Grasset, 1928

Aller prendre la mesure du globe a encore pour nous de l’intérêt, mais après nous ? Là où nous nous réjouissons d’un périple, on ne verra plus qu’un galimatias de voyages. Le tour de la cage sera vite fait.


Cre : 25 fev 2005 - Maj : 19 avr 2012

A propos de ces pages / about these pages : http://www.dg77.net/about.htm
Gen : 21/04/2017-14:12:13,31