Site Web de Dominique GUEBEY – page : http://www.dg77.net/pages/passages/brunetcat.htm


  D o m i n i q u e   G u e b e y    J u n g l e      Les belles lettres

Catherine Brunet, Les tribulations de l’âme sur le chemin de l’éveil

Ed. Baudelaire – Lyon, 2016, ISBN 979-10-203-1031-6

Livre I – Le monde de l’illusion

Chap. I – Gaïa

La nostalgie du paradis perdu

L’expérience humaine peut s’apparenter à une partie de cache-cache avec moi-même, où je joue à me perdre, pour mieux me retrouver. Mais à force d’être resté si longtemps et si profondément caché, j’ai fini par m’endormir au fond de ma cachette, par oublier que cette cachette n’est pas ma maison mais un jeu, et qu’une partie de moi m’attend à l’extérieur.

Livre II – La traversée du désert

Chap. III – L’adversaire

L’arbre de la connaissance

[…] La compréhension est une libération si la nature de l’intention qui l’accompagne est en lien avec le cœur.

[…] « S’approprier » la compréhension pour augmenter son pouvoir sur la matière, sur les autres, c’est l’humain qui cherche à s’approprier le Divin.

[…] humain amnésique de qui il est vraiment, qui cherche à s’approprier ce qu’il est déjà, et ce faisant s’éloigne de lui-même !

De l’ego au cœur

[…] L’éveil, c’est passer de l’égoïsme à l’altruisme, c’est être guidé par une vague d’inspiration plus grande que les désirs de la personnalité, c’est remplacer l’individualité égotique par l’individualité divine. C’est être une vague de l’océan, tout en incarnant l’océan tout entier.

Livre III – Le retournement vers l’esprit

Chap. I – Le pardon

Le pardon, premier pas sur le chemin de l’éveil

Seul le pardon peut apaiser la part de moi qui réclame justice et c’est précisément au moment où je pardonne, où j’enclenche le processus qui va permettre à de s’acquitter de sa dette, que la paix s’installe en moi.

Chap. II – Le miroir quantique

La roue du changement

Il n’y a pas de séparation entre moi et l’autre, et tout ce que je fais à l’autre, c’est à moi que je le fais.

Chap. IV – L’éveil

Sauver le Monde ?

Je vois les choses à l’envers comme dans un miroir. Ce monde dans lequel je vis est une illusion, quand moi je suis réel. C’est de moi et de nous tous, que le monde est issu, pas l’inverse. Ce monde illusoire dans lequel je vis est le reflet de ce que je ne suis pas, et quand je serai redevenu moi-même et que tous seront libéré, alors il disparaîtra tout naturellement.

Chap. V – Le multidimensionnel

Sortir de la matrice

[…] nous sommes tellement conditionnés à vivre dans cette prison, que même si la porte est ouverte et que les geôliers ont en partie disparu, nous continuons à vivre en autonomie dans notre propre enfermement. Ce programme, qui nous a été inculqué comme un virus informatique, fonctionne en autorun dans notre mental, et il nous appartient de le désactiver, en retrouvant la conscience de notre origine divine.

[…]

Nous sommes devenus nos propres geôliers et le peu de pouvoir qui reste entre les mains de nos anciens manipulateurs est le nôtre : celui que par nos peurs et notre ignorance nous continuons à leur rétrocéder, les estimant plus à même que nous de diriger, alourdis que nous sommes par nos expériences handicapantes, et trompés par les mensonges de ceux qui nous extorquent notre richesse.

Avant de se consacrer à l’écriture Catherine Brunet a dédié sa vie au patinage artistique. Il faut dire que son chemin était tout tracé avec un père professeur de la discipline – André Brunet – qui quelques années plus tard deviendra l’entraineur du charismatique double médaillé olympique, Philippe Candéloro. Tout naturellement, c’est à l’âge de 4 ans qu’elle chausse les patins pour la première fois... Elle pratiquera la compétition durant 13 années et sera membre de l’Equipe de France en couple.

En parallèle du sport, elle est passionnée de linguistique et de sciences : elle envisage d’être traductrice scientifique. Après un bac C, elle fait des études de linguistique à L’institut National des Langues et Civilisations Orientales de Paris où elle obtient une licence de russe. Dans le même temps, elle réussit ses diplômes d’Educateur Sportif à l’Institut National du Sport et de l’Education Physique de Paris.

Finalement, elle choisit de devenir entraineur-chorégraphe et commence à travailler aux côtés de son père. C’est à cette époque qu’elle sera la chorégraphe du jeune Philippe Candéloro, avant qu’il ne soit pris en charge par l’Equipe de France. Tout en enseignant, elle patine aussi en professionnelle, aux côtés des plus grands comme Isabelle et Paul Duchesnay et Katarina Witt. Bientôt sa soif d’aventure la pousse à continuer sa carrière à l’étranger : elle sera directeur sportif dans quatre pays différents, dont une destination pour le moins exotique pour un sport de glace : le Koweit.

Mais évoluer dans le milieu pressurisant de la compétition sportive la conduit au burnout. Pour couronner le tout, un évènement inattendu fait basculer son existence : alors qu’elle est en poste à Genève, elle voit toute sa vie partir en fumée dans un incendie qui ravage son lieu d’habitation. C’est l’électrochoc qui lui fait faire un virage à 180°. Elle met un terme définitif à sa carrière sportive pour se consacrer intégralement à ce qui lui apparait être l’essentiel : la spiritualité et le sens de la vie.

Durant quatre ans elle fait un break social, et au cœur d’une retraite individuelle elle entame un profond travail d’introspection, où jour après jour elle observe sa lente mutation intérieure. Son ouvrage "Les tribulations de l’âme sur le chemin de l’éveil" s’inspire de son journal de bord, de la guérison émotionnelle à l’éveil spirituel. Il nous invite, comme elle l’a fait, à réinventer sa vie à la lueur d’une authentique connaissance de soi. « Même si j’ai tourné la page du patinage, je suis toujours restée dans la quête de l’équilibre. Avec l’écriture j’œuvre par l’inspiration du cœur pour permettre à chacun de valoriser son potentiel et trouver en toute autonomie son point d’équilibre. Pas juste l’équilibre du corps physique et du mental, essentiel chez le sportif professionnel, mais celui de toute son humanité intérieure. Pour offrir à chacun de révéler toute sa beauté intrinsèque et vivre joyeusement l’odyssée de son âme. » Catherine Brunet


Cre : 07 mai 2020 - Maj : 10 mai 2020

Cre : 07 mai 2020 - Maj : 10 mai 2020

À propos de ces pages / about these pages : http://www.dg77.net/about.htm