D o m i n i q u e   G u e b e y    J u n g l e      Bazar informatique

Le navigateur LYNX (suite)

Ce qu'est LYNX

Lynx est un navigateur internet : il sait exécuter notamment le protocole réseau http et interprêter pour affichage les fichiers html ainsi récupérés. Tout comme Netscape, Internet Explorer, Mozilla ou encore Firebird, Opera, Galeon, Konqueror… Mais fonctionnant en mode caractère, Lynx est non graphique. Ce qui veut dire en particulier qu'il ne prend pas en compte les images incluses dans une page web, et s'utilise via un écran-console, sans souris, à l'aide du couple clavier-curseur. Lynx fonctionne sous Dos, Unix/Linux, MacOS X et VMS. Distribué sous le régime de la GNU General Public License [http://www.gnu.org/copyleft/gpl.html] il est donc librement utilisable, copiable, modifiable et distribuable.

Non seulement Lynx n'est pas une relique informatique, mais encore son développement continue et il rencontre une concurrence accrue (Links et W3M). Navigateur mythique, il n'est pas du tout l'apanage des geeks et connait diverses types d'utilisateurs, ceci pour deux raisons principales : d'une part Lynx est un moyen fréquemment utilisé par les handicapés ; d'autre-part, que Lynx puisse lancer automatiquement une requête http (ou autre protocole), à la demande d'un programme, en fait une solution pratique pour bien des applications informatiques. Par ailleurs, la possibilité d'en tirer une version de taille réduite lui donne vocation à exister au sein d'environnements spéciaux : systèmes embarqués, ordinateur de poche, disquette de service, etc. Paradoxe : la vague montante des PDA et téléphones mobiles à mémoire et affichage limités met les mini-navigateurs à l'avant-garde. Enfin, il n'y a pas qu'Internet : créé à l'Université du Kansas, Lynx est toujours un outil connu et utilisé sur les réseaux informatiques universitaires et scientifiques. Pour avoir quelques exemples de toutes ces applications, voir la section "Avec et autour de Lynx".

La place des navigateurs-texte est probablement très sous-estimée dans les statistiques tirées des "logs" des serveurs. Exemple : soit une page quelconque avec 3 "frames" et deux feuilles de style, totalisant 10 images (ce qui est peu !). En supposant trois utilisateurs, l'un muni d'un navigateur courant, le second, plus averti, avec par exemple Opera et ayant désactivé l'affichage des images, le troisième utilisant Lynx et appelant le seul frame intéressant : pour un nombre égal de consultations, on aura dans le log 77% de "hits" pour le premier, 18% pour Opera, et 4% pour Lynx, alors que chacun des utilisateur représente 33% des affichages.

Au sujet des pages composées de Frames, rappelons que, contrairement à l'avertissement parfois affiché (démontrant surtout l'ignorance du webmestre), le fait qu'un navigateur ne sache pas les traîter simultanément ne l'empêche pas de continuer la navigation : on sélectionne son "cadre", et on peut toujours aller de l'un à l'autre.

Pour la beauté du geste : Voir une simulation (http://www.dg77.net/tekno/lynx/lynx_simul1.htm) Voir une simulation [http://www.dg77.net/lynx_simul1.htm] LYNX de cette page, à l'aide d'une feuille de style. Merci aux fadas de CSS : Navigateur texte simulé en CSS [http://www.blog-and-blues.com/2004/fevrier/23/Navigateur_texte_simule_en_CSS.asp]

Cre : 08 jan 2004 - Maj : 23 oct 2006

A propos de ces pages / about these pages : http://www.dg77.net/about.htm
Gen : 21/04/2017-13:55:58,82