D o m i n i q u e   G u e b e y    J u n g l e      Chroniques familiales

Jolivet – Bouvret & consorts (Jandot, Froquet…)

Cf tableau généalogique.

Ci-dessous mes arrière-grands-parents (grands-parents maternels de ma mère) Jeanne Jandot (1873-1920) et Joseph Philippe Bouvret (1872-1922). Photo prise dans le studio Bourgeois de Châlon-sur-Saône.

Jeanne Jandot, Joseph Philippe Bouvret

Ci-dessous Marguerite Jandot, sœur de Jeanne (cf supra), épouse de Charles Schmit(t) [1]. On m’a rapporté que, résidant Avenue Berthelot à Lyon, ils se retrouvèrent dans les gravats après le bombardement de la Guillotière du 26 mai 1944, de triste mémoire pour nombre de Lyonnais. Ils l’avaient échappé belle.

Ils furent hébergés chez mes grands-parents qui habitaient rue Léon Fabre à Villeurbanne (non loin du début de cette rue, qui se trouve être aujourd’hui en face de l’entrée de la Faculté des Sciences du campus de la Doua). En 1947, cette situation provisoire durait encore.

Marguerite Jandot

Plus tard j’ai souvent rendu visite à mes grands parents à leur domicile de la rue Léon Fabre, mais c’était un autre appartement, qui ne comportait d’ailleurs que deux pièces, avec le luxe d’un lavabo — les lieux d’aisance à la turque étaient dans une petite guérite au bout d’une coursive aux rambardes métalliques.


Lyon, 25 octobre 1917.

Francine Bouvret, Joseph Bouvret, Renée Bouvret, Jeanne Jandot

A ce moment, la famille Bouvret habitait déjà au premier étage du 37 rue Ney (Lyon, 6e ardt) ; Francine ma grand-tante, devenue Mme Froquet, y vécut jusqu’à la fin des années 1980.

Ci-dessous, Francine et son mari Joseph Froquet [2], quelques années plus tard. Les parents Bouvret étant morts, ils adoptèrent la petite sœur de Francine et l’élevèrent jusqu’à son mariage (le 9 nov. 1929 avec Joseph Claude Jolivet).

Francine et Joseph Froquet
Ma grand-tante “Cine”, Francine Froquet née Bouvret. Francine Bouvret veuve Froquet

Ci-dessous mes grands-parents maternels Renée Henriette Bouvret (1909-1982) et Joseph Claude Jolivet (1906-1974). Probablement en 1929.

Renée Henriette Bouvret, Joseph Claude Jolivet

Les mêmes, sur une diapositive de 1961 :

Renée Henriette Bouvret, Joseph Claude Jolivet

Une autre vue, lors de ma « première communion » (mai 1964). A droite : Francine, dite « Tatan Cine ».

Renée et Joseph Jolivet, Francine Froquet

Notes

Cre : 04 juin 2008 - Maj : 08 nov 2014

A propos de ces pages / about these pages : http://www.dg77.net/about.htm
Gen : 11/10/2017-18:54:08,51